Eric HUMBERT

Maître Artisan Joaillier Créatif

La bijouterie sera fermée ce mardi 06 août au soir,
réouverture le 10 septembre 2019 à 10h
Bonnes vacances !

Eric HUMBERT

LES NOUVEAUTÉS

Des bracelets croix sur cordon, idées cadeaux Fête des pères

Découvrez en boutique

Eric HUMBERT

Maître Artisan Joaillier Créatif

OFFREZ-VOUS DE LA LUMIERE

Eric HUMBERT

Maître Artisan Joaillier Créatif

Je vous offre ce Carnet de route,
miroir et invitation au partage.

Eric HUMBERT

Maitre Artisan Joaillier Créatif

Imaginez le bijou de vos rêves,
je serai l'artisan de sa réalisation.

Eric HUMBERT

Maître Artisan Joaillier Créatif

L'invisible lumière qui nous inspire
ne nous parvient qu'en étant libres
et ouverts au monde.

Biographie

Joaillier créateur depuis 22 ans, ma passion pour le bijou m’a été transmise par mon père, Claude Humbert.
C’est auprès de lui que j’ai appris le métier, patiemment, minutieusement, les gestes sûrs, les techniques éprouvées, la précision du détail soigné, la justesse des proportions.
Son exigence guide aujourd’hui encore ma main à l’établi, le même que celui devant lequel il s’asseyait, à l’ombre de la Cathédrale de Strasbourg [...]

PLUS D'INFOS

Galerie

Les voyages

Tanzanie

Pierres précieuses (rubis, saphirs) et semi-précieuses (grenats, tourmalines, chrysoprases, tsavorites) sont également extraites en Tanzanie après avoir été découvertes elles aussi il y a une quarantaine d'années en même temps que la tanzanite.

Ascension du Kilimanjaro

Ce gemme d’un bleu outremer profond se trouve uniquement aux pieds du Mont Kilimandjaro, la célébre montagne « aux neiges éternelles » de la Tanzanie

Lac Manyara

La région de Shinyanga proche du lac Victoria, est le principal lieu d’extraction du diamant tanzanien. L’une de plus belles découvertes diamantaires sur le sol a été faite en 1990 avec un diamant de 388 carats.

Voyage Inde du sud

Mon besoin d’évasion m’a une nouvelle fois poussé à prendre un billet d’avion. Direction l’Inde cette fois-ci, un pays qu’il me tardait de découvrir depuis plusieurs années. Strasbourg Paris, Paris Bombay, un mois et demi devant moi, la solitude, l’inconnu, le dépaysement total. Rapidement délesté d’un sac à dos trop lourd (relique d’une vie toujours trop chargée ?),

j’ai visité l’Inde du Sud

De Bombay au petit village de Gokarna, perdu sous les cocotiers, puis à Hampi, incontournable cité archéologique. A Mysore où j’ai rencontré un maître yogi, à Munnar, toute de verdure et de fraîcheur car perchée à plus de 1500 m d’altitude, à la réserve naturelle de Chinnar, qui m’a fait penser à l’Afrique, à Kodaikanal, station touristique prisée dont la beauté alentour vaut certes le détour Je me suis ensuite laissé dériver à bord d’un houseboat (maison bateau), puis posé sept jours à Verkala pour faire du yoga ;

A Trivandium

J’ai pris l’avion pour Pondichéry, dont le passé colonial français a laissé quelques traces, mais la ville qui m’a sans doute le plus marqué est Auroville, utopie d’une vie communautaire universelle, Auroville et son impressionnant centre de méditation, le Matrimandir. Un peu de plongée aux îles Andaman avant de rentrer, un paradis tout près de la Birmanie. Les clichés ont été vérifiés, le parfum des fleurs et des épices mêlé à l’odeur de charogne, les vaches sacrées, les éléphants au milieu des voitures, la foule, la pauvreté, les couleurs, les marchés, mais pour moi l’Inde aura été avant tout une mise à l’épreuve, un apprentissage du détachement, une respiration propice à des idées nouvelles.

Actualités